Le spécialiste de la mise en relation
sur internet entre particuliers
et professionnels du bâtiment
Besoin d’aide ?
0800 24 170

Toiture en pente

Recevez jusqu'à 5 devis gratuits.

Toiture la plus répandue en Europe, elle est composée de plusieurs éléments auxquels il faut faire attention lorsque vous construisez ou rénovez. Lisez l’article ci-dessous et définissez ce don vous avez besoin. De plus, faites confiance à un de nos professionnels afin de réaliser vos travaux.

Remplissez la demande ci-dessous et comparez jusqu’à 5 devis pour votre toiture en pente.


Description des travaux
Vos coordonnées
Confirmation

Ce qu'il est bon de savoir !

Que prendre en compte ?

Il vous faudra réfléchir au résultat que vous souhaitez pour votre nouvelle toiture avant de commencer ce type de travaux. Sur quelle surface voulez-vous travailler ? Avec quels matériaux envisagez-vous une rénovation ou une construction ? Quel est le budget que vous souhaitez y consacrer ? Toutes ces questions devront trouver réponses afin de définir un plan de travail concret.

Concernant la charpente, il en existe trois types :

  • Traditionnelle : constituée d’éléments en bois massifs verticaux supportés par de larges poutres horizontales, ce type est le plus répandu et le plus utilisé pour les maisons individuelles.
  • En lamellé collé : constituée principalement d’éléments en bois lamellé collé, d’autres constituants peuvent y être insérés. Elles sont généralement utilisées pour de grandes constructions ou encore pour des constructions architecturales plus complexes.
  • Industrialisée : constituée de lamelles de bois plus fines, elles sont assemblées facilement. Elles sont très répandues dans les constructions neuves mais ne sont pas propices à l’aménagement du grenier.

Isoler correctement ?

Il y a plusieurs manières d’isoler un toit, la première est la laine de roche, laquelle est un isolant épais (12 centimètres) mais pour laquelle il faudra augmenter la profondeur des chevrons. Une deuxième possibilité est celle des panneaux isolant prédécoupés. Ils sont disponibles en coupes diagonales mais également en longueurs plus importantes permettant de larges poses.

Quelles tuiles choisir ?

Les tuiles ayant été démontées peuvent être réutilisées pour la nouvelle toiture. Il sera néanmoins probable d’en changer certaines d’entre elles afin de garder une protection optimale. Il existe un bon nombre de revêtement différents et votre choix dépendra principalement de votre bâtisse ainsi que de vos goûts personnels.

  • Les tuiles en béton sont assez lourdes et plus grandes que les tuiles de terre cuite (bien que moins chères). Elles peuvent être disponibles en plusieurs teintes. Leur performance se mesure surtout face au gel. Elles peuvent durer 30 ans et coûteront entre 29€ et 40€ le mètre carré.
  • Les tuiles en terre cuite peuvent se décliner en plusieurs teintes, formes et dimensions. Elles résistent bien à toutes sortes de précipitations et de fluctuations de températures. Elles permettent l’élaboration de formes plus complexes. Elles pourront se garder durant 30 ans et coûteront entre 35€ et 65€ au mètre carré.
  • Les ardoises naturelles se reconnaissent par leur authenticité et leur différence de couleur observée d’une tuile à l’autre. C’est un matériau durable résistant bien aux différences de températures et ne sont pas inflammables. Elles sont plus chères que les tuiles et pourront atteindre jusqu’à 199€ le mètre carré en fonction du type choisi.
  • Les ardoises artificielles auront l’avantage d’être disponibles dans une même gamme de couleur. Elles seront faciles à entretenir et résisteront longtemps à l’humidité. La durée de vie est plus  courte et elles coûteront entre 39€ et 57€ le mètre carré.
  • Le shingle (ardoises en bitume) est disponible en de nombreux coloris et dimensions. Il s’adapte facilement à des charpentes plus légères dû à son poids léger et il pourra convenir à de nombreux styles architecturaux. Son prix sera de 30€ par mètre carré.

Cette liste n’est pas exhaustive et il existe d’autres types de protection plus exotiques mais moins utilisés comme le chaume, le PVC, le zinc ou l’aluminium. Ils ont tous leurs caractéristiques propres mais ne constituent pas le premier choix en matière de couverture de toit.

Afin de concrétiser vos projets de rénovation ou de construction de charpente, nous vous conseillons de consulter les professionnels partenaires de Batibouw+ et de vous faire une idée des différentes propositions qu’ils vous feront.