Le spécialiste de la mise en relation
sur internet entre particuliers
et professionnels du bâtiment
Besoin d’aide ?
0800 24 170

Êtes-vous bien protégé ?

Recevez jusqu'à 5 devis gratuits.

Publication: 31-12-2015 14:53

Comment estimez-vous le niveau de protection de votre maison ? Comment sont protégés vos biens et surtout les personnes qui vivent dans votre habitation ? 

Les chiffres de la police ne sont pas rassurants. On constate une hausse des cambriolages depuis 2004, principalement dans les maisons (et moins dans les appartements).

Année 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
Nombre de cambriolages 49 664 50 282 58 090 57 447 58 718 64 540 63 587 70 025 75 607 75 123

 

 

Les objets les plus dérobés sont les bijoux (dans 43% des cas), suivis de près par l'argent (40%) et enfin les ordinateurs (34,2%)

Les habitations manquent de protection et restent trop souvent accessibles aux cambrioleurs.

La fin de l’année est la période la plus propice aux cambriolages, plus de vols sont constatés d’octobre à décembre.

Concernant les vols de maison, les cambrioleurs agissent plus souvent en soirées le week-end.  Pour les appartements, les voleurs privilégient la semaine et font cela en journée, particulièrement en début d’après-midi.  Les grandes villes sont les cibles les plus visées, Bruxelles étant en tête de liste. Cependant toutes les habitations proches d’un axe routier sont exposées au risque et susceptibles d’être visitées, malheureusement personne n’est à l’abri. 

3 façons de se protéger

La police recommande 3 mesures pour réduire les risques, la mesure architecturale, la mesure électronique et celle qui demande une certaine organisation.

Renforcez votre maison

Équipez votre maison de serrures solides, de portes blindées ou d’un portail. Il existe de nombreux moyens pour dissuader les cambrioleurs de pénétrer chez vous. Il en existe tout autant les empêcher d’y parvenir. 

Si besoin recourez à l’électronique !

Par protection électronique on pense aux alarmes, aux caméras de surveillance, à la vidéo-surveillance, à la domotique qui vous permet de voir en direct et à distance sur votre smartphone ce qu’il se passe chez vous. 

Ces systèmes sont non seulement visibles donc dissuasifs mais ils permettent également, dans la plupart des cas, de rentrer immédiatement en contact avec les services de police. (Ou même vos voisins si l’alarme retenti en pleine nuit !)

9 cambrioleurs sur 10 s’enfuient dès qu’une alarme retentit.

Agir « en bon père de famille »

Ne provoquez pas les regards indiscrets ou les tentatives d’infraction. Il s’agit ici de penser à ne pas placer d’objets de valeur près des fenêtres ou portes vitrées, de ne pas laisser un butin ou des bijoux de grande valeur sans surveillance, de laisser croire que la maison est occupée lorsque vous partez ou de ne pas laisser d’informations sur votre absence sur les réseaux sociaux. 

Ne tardez pas à faire votre diagnostic et protégez-vous des intrusions. Vous pouvez faire appel à un installateur d’alarme, de portail, de fenêtres spéciales, de portes blindées ou encore avoir recours à  un système de vidéo-surveillance.

Si vous souhaitez être aidé pour faire votre bilan, sachez que toutes les communes proposent gratuitement les services d’un conseiller en prévention vol.

Les cambriolages restent la forme de criminalité la plus courante en Belgique, avec un cas toutes les 8 minutes.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site.
Accepter
Lire plus